Portail battant ou coulissant : quel type d’ouverture choisir ?

Choisir l’ouverture d’un portail n’est pas une mince affaire ! Il existe en effet diverses solutions qui possèdent chacune leurs propres caractéristiques. Il est alors nécessaire de vous poser de nombreuses questions afin de choisir le modèle le plus adapté à votre terrain ainsi qu’à vos attentes. Nous vous proposons de vous éclairer en vous présentant en détail le portail battant et le portail coulissant. 

Les caractéristiques du portail battant

Le portail battant est considéré comme le système d’ouverture classique. Il se compose de deux vantaux qui peuvent s’ouvrir soit vers l’intérieur, soit vers l’extérieur. Il est nécessaire d’avoir un espace de dégagement qui soit suffisant et c’est pourquoi cette solution est plus adaptée pour les extérieurs assez vastes. Si votre portail s’ouvre du côté de la voie publique, vous devez impérativement vous renseigner sur les accords municipaux et veiller à ce qu’il ne gêne en aucun cas. 

Le portail battant est généralement déconseillé pour les terrains en pente mais cela n’est toutefois pas incompatible. Vous pouvez en effet faire appel à des systèmes de relevage et des accessoires pour la pose d’un portail qui vont vous permettre d’opter pour ce type de portail. Soyez tout de même vigilant et si votre accès est en montée, vous devrez opter pour une ouverture sur l’extérieur.

Concernant le choix du modèle de portail battant, vous avez accès à un vaste catalogue. Il existe en effet différents matériaux ainsi que de multiples formes et coloris de sorte à répondre à tous les styles.

Le portail coulissant, pour gagner de la place

Le portail coulissant, composé généralement d’un seul vantail, est très apprécié pour le gain de place qu’il procure. En effet, si vous n’avez pas de dégagement suffisant vers l’intérieur ou l’extérieur mais que vous en avez sur le côté, ce type de portail est fait pour vous ! Vous devez pour cela vous assurer que votre terrain présente une surface de dégagement horizontale suffisante et qui soit légèrement supérieure à la largeur du portail. Il s’agit là du « refoulement ».

Le portail coulissant, comme son nom l’indique, glisse sur le côté à l’aide d’un rail posé au sol ou d’un système autoportant. Il suit ainsi la clôture et n’occupe qu’un minimum de place dans votre extérieur. Il est ainsi particulièrement recommandé si vous n’avez que peu de place ou si votre terrain est en montée.

Vous trouverez des portails coulissants dans divers matériaux (aluminium, fer, bois, PVC…) et que vous pourrez personnaliser.

Comment choisir le système d’ouverture de votre portail ?

Les portails battants ou coulissants présentent chacun des avantages. Il est important de bien étudier leurs caractéristiques afin d’opter pour la solution la plus adaptée à vos besoins. 

L’analyse de votre terrain va être l’élément crucial. S’il est possible d’opter pour l’une ou l’autre solution, certains critères vont pouvoir complexifier l’installation de votre portail. 

Résumons les possibilités selon la configuration du terrain : 

  • s’il est plat : vous pouvez opter pour un portail battant à la condition que l’espace entre la maison et le portail soit au minimum égal à la largeur d’un battant. Pour le portail coulissant, l’espace sur les côtés doit être au moins égal à la longueur du portail ;
  • s’il est en pente : le portail coulissant est plus indiqué. Un portail battant reste envisageable uniquement si la pente descend vers l’intérieur du portail avec une ouverture dans ce sens.

Afin de faire votre choix en toute sérénité, prenez le temps de consulter un professionnel qui partagera avec vous son expertise et son savoir-faire.